(Tokyo) Le nouveau premier ministre du Japon a déclaré samedi qu’il est déterminé à présenter les Jeux olympiques de Tokyo l’été prochain comme « preuve que l’humanité a défait la pandémie ».

Associated Press

Les Jeux de 2020 ont été remis en raison de la pandémie de nouveau coronavirus et plusieurs doutent de la présentation des Jeux l’été prochain.

Dans un discours préenregistré devant l’Assemblée générale de l’ONU, le premier ministre Yoshihide Suga a déclaré qu’il allait tout faire « pour présenter des Jeux qui seront sécuritaires ».

Des sondages ont démontré que la majorité des entreprises japonaises, et du public, ne croit pas que les Olympiques seront, ou devraient, être présentés en 2021. Un sondage publié en juin par le télédiffuseur japonais NHK démontrait que les deux tiers des commanditaires n’étaient pas certains de vouloir prolonger leur partenariat pour une année de plus.

Il est crucial pour le budget de l’évènement que les commanditaires domestiques confirment leur engagement, alors que les meneurs japonais cherchent désespérément à démontrer qu’il serait toujours rentable de présenter les Jeux l’an prochain.

Les organisateurs n’ont toujours pas de moyen pour confirmer que les quelque 15 400 athlètes, entraîneurs et officiels seront en sécurité même sans un vaccin ou un médicament pour lutter contre la COVID-19.