(Madrid) Novak Djokovic et Andy Murray veulent participer aux Jeux olympiques d’été de Tokyo en 2020.

Associated Press

Djokovic a mentionné mercredi que les JO figuraient « très haut sur ma liste de souhaits pour l’année prochaine », tandis que Murray a confié qu’il « aimerait être en action à Tokyo ».

Murray, le double champion olympique en simple et détenteur de trois titres du Grand Chelem en carrière, retrouve progressivement sa vitesse d’antan après avoir été opéré à une hanche en janvier dernier. En octobre, il a gagné son premier titre sur le circuit de l’ATP depuis son retour au jeu.

« J’ai toujours apprécié le tournoi olympique, a confié Murray, qui est âgé de 32 ans. J’ai toujours apprécié l’esprit d’équipe et la possibilité de représenter mon pays. Ç’a toujours été très amusant. Donc oui, j’aimerais jouer à Tokyo. »

Le Britannique, qui fut médaillé d’or aux Jeux de Londres en 2012 et de Rio de Janeiro en 2016, a ajouté qu’il espère « être en santé » et que son corps « réponde bien » à la fin de l’année prochaine.

Roger Federer a déjà indiqué qu’il prévoit participer aux JO de Tokyo, même si cela signifie que son agenda sera encore plus chargé qu’à l’habitude. Et Djokovic a dévoilé ses intentions en vue de 2020 aussi.

« Je vais essayer de demeurer en santé, d’être en forme, et de jouer de mon mieux, a-t-il évoqué. J’ai pris part au tournoi (de l’ATP) de Tokyo, et je l’ai gagné. Et les Jeux olympiques se dérouleront sur les mêmes terrains, qui conviennent assez bien à mon style de jeu, donc je crois que ça s’insérera bien dans mon agenda. »

Le vétéran âgé de 32 ans a ajouté qu’il s’attend à des JO « amusants » au Japon.

« Les JO génèrent toujours quelque chose d’extraordinaire, a-t-il mentionné. Tous les quatre ans, tu as l’opportunité de participer à la compétition la plus prestigieuse de l’histoire sportive. Outre les JO, nous n’avons véritablement aucune autre opportunité de nous retrouver en compagnie d’autres athlètes d’exception provenant d’autres disciplines, de manger avec eux et de discuter de nos expériences, de nos connaissances et de tout ça. Il y a beaucoup d’anecdotes, et c’est très amusant. »

Le tournoi olympique est la seule compétition d’envergure qui manque au palmarès de Djokovic. Il avait décroché la médaille de bronze aux Jeux de Pékin en 2008.