(Genève) Le deuxième joueur mondial Daniil Medvedev a raté son retour sur les courts de tennis après une absence de six semaines pour blessure, mardi, s’inclinant 6-2, 7-6 (5) contre le Français Richard Gasquet en deuxième ronde de l’Omnium de Genève.

Publié le 17 mai
Associated Press

Medvedev, qui a été opéré pour une hernie le mois dernier, avait averti dimanche qu’il est souvent lent à démarrer sur la terre battue. C’est ce qui est arrivé à sa première sortie de la saison sur cette surface, lors du dernier tournoi avant le début des Internationaux de France.

Alors qu’il faisait face à une première balle de match, Medvedev a commis sa septième double faute de l’affrontement.

« C’est dommage. Je ne joue pas mon meilleur tennis sur la terre battue, a reconnu Medvedev. Je dois être dans la zone et ce n’était pas le cas aujourd’hui. »

Contrairement à Medvedev, Gasquet a déjà gagné des tournois sur la terre battue, et le vétéran de 35 ans a frustré le favori du tournoi lors d’une première manche où il a semblé en pleine possession de ses moyens.

Medvedev a commis trois doubles fautes qui ont aidé Gasquet à réaliser un bris lors du jeu initial du deuxième set. Lors du jeu suivant, le Russe a fracassé l’une de ses raquettes sur le sol.

Photo DENIS BALIBOUSE, REUTERS

Richard Gasquet et Daniil Medvedev se serrent la main après leur match en deuxième ronde de l’Omnium de Genève.

Medvedev a récupéré le bris de service lors du sixième jeu pour porter le score 3-3.

Lors du jeu décisif de la deuxième manche, Medvedev a réussi à venir de l’arrière en deux occasions après avoir concédé un mini-bris, avant que son service ne le laisse tomber une fois de plus.

« Encore quelques jours d’entraînement et je devrais être prêt pour Roland-Garros, parce que physiquement, je me sens bien », a dit Medvedev.

Lors des quarts de finale, Gasquet affrontera Kamil Majchrzak. Le Polonais s’est imposé 6-2, 6-3 face à Marco Cecchinato. Ce dernier avait vaincu Dominic Thiem lundi.

Dans un match de premier tour, Nikoloz Basilashvili a obtenu son laissez-passer quand Facundo Bagnis a déclaré forfait après avoir perdu la première manche.