Premier match, première surprise. Le jeune Australien Bernard Tomic a été éliminé d'entrée lors du premier match du tableau principal de la Coupe Rogers sur le court central du stade Uniprix.

Mis à jour le 5 août 2013
Vincent Brousseau-Pouliot LA PRESSE

Tomic, 20 ans et 41e au monde, a perdu son match de premier tour contre l'Allemand Florian Mayer, 50e au monde, en trois manches de 5-7, 6-3 et 6-3.

L'un des joueurs les plus prometteurs du circuit, Bernard Tomic n'est pas étranger à la controverse. Son père et entraîneur, John Tomic, fait face à des accusations criminelles d'assaut en Espagne, où il risque jusqu'à trois ans de prison. Lors de l'altercation, il a frappé avec sa tête, fracturé le nez et fait perdre conscience à Thomas Drouet, le partenaire d'entraînement de son fils. Depuis cet incident, John Tomic est interdit de séjour sur les sites des tournois de l'ATP depuis jusqu'en mai prochain. Une décision qui a «déçu» son fils Bernard.

À Wimbledon, Bernard Tomic avait aussi déclaré que Roger Federer avait trop pensé à l'élimination de Rafael Nadal au lieu de se concentrer sur ses matchs (Federer a été éliminé au deuxième tour, Nadal au premier tour). «Je pense que beaucoup de gens étaient ravis de voir Nadal perdre, a dit Bernard Tomic. Je pense que Roger était très heureux. Et je pense donc qu'il s'y voyait déjà. Seulement les choses ont tourné.» Au début de l'année, Bernard Tomic disait qu'il pourrait rejoindre le top 10 mondial en 2013.

Dans les autres matchs en cette première journée du tableau principal de la Coupe Rogers, l'Italien Andreas Seppi a vaincu le Tchèque Lukas Rosol en trois manches de 6-4, 4-6 et 7-6, le Croate Ivan Dodig a pris la mesure du Slovaque Grega Zemlja en deux manches identiques de 6-1, tandis que l'Espagnol Pablo Andujar a vaincu l'Israélien Amir Weintraub en deux manches de 6-1 et 7-6.

Après s'être qualifié pour le tableau principal dimanche (le seul autre Canadien à avoir réalisé cet exploit: Milos Raonic en 2009), l'Ontarien Peter Polansky tentera de prolonger sa belle séquence en affrontant lundi soir à 20 h le Japonais Kei Nishikori, 10e au monde et neuvième tête de série à la Coupe Rogers.