Aleksandra Wozniak s'est qualifiée hier pour le tableau principal du tournoi de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem, qui s'amorcera lundi à Londres.

MIchel Marois LA PRESSE

La Québécoise a défait la Russe Nina Bratchikova 3-6, 6-4, 6-2, dans un match interrompu la veille après la deuxième manche. «J'étais vraiment bien concentrée aujourd'hui et j'ai réussi à imposer mon jeu, a expliqué Wozniak en téléconférence. Je ne connaissais pas Bratchikova (148e) et j'ai eu un peu de difficulté à m'ajuster jeudi avec toutes les interruptions causées par la pluie.

«Elle frappait très fort et profond, en plus d'avoir de gros services. J'ai mieux servi à partir de la deuxième manche, j'ai aussi beaucoup mieux retourné ses services. J'ai mieux varié mon jeu, en faisant plus de balles brossées et j'ai cassé son rythme.

«J'ai gardé la même stratégie et je l'ai vraiment bien appliquée. Je suis très heureuse d'être encore qualifiée pour Wimbledon. Le gazon convient à mon jeu et j'espère pouvoir bien faire la semaine prochaine.

«Nous avons joué cette semaine sur les courts du club de Roehampton, qui ne sont pas aussi beaux que ceux de Wimbledon, a souligné Wozniak. La semaine prochaine, j'aurai l'avantage d'avoir déjà joué plusieurs matchs sur ce gazon alors que les autres filles amorceront leur tournoi...»

Souvent blessée au cours des derniers mois, la Québécoise retrouve lentement la forme qui lui avait permis d'atteindre le 21e rang mondial en 2009. «Je suis environ à 80% de ma meilleure forme, a-t-elle estimé. J'aurai besoin de plus de matchs, plus de tournois, pour retrouver mes réflexes et mon rythme face aux meilleures.

Pluie

«Mais je suis déjà contente de faire aussi bien après toutes les blessures qui m'ont ralentie. J'y vais un match à la fois, sans avoir d'attentes, et je progresse un peu chaque jour.»

Wozniak ne connaîtra sa prochaine adversaire qu'à la fin des qualifications, qui ont encore été interrompues par la pluie, jeudi, après que seulement quelques matchs ont pu avoir lieu.

La Québécoise Stéphanie Dubois (124e) n'a ainsi pu amorcer son match de troisième tour et devra patienter au moins jusqu'à aujourd'hui pour affronter la Russe Vitalia Diatchenko (170e). Le Canadien Frank Dancevic (168e) a de son côté pris les devants 6-2, 0-1 face à l'Italien Marco Crugnola (249e), mais il devra lui aussi attendre aujourd'hui pour tenter d'accéder au tableau principal.

Les prévisions météorologiques ne sont guère optimistes pour le week-end à Londres, mais les organisateurs ont promis de tout faire pour terminer les qualifications avant le début du tournoi, lundi.