Le trophée remis chaque année au meilleur joueur de la finale du championnat de basket-ball américain (NBA) portera désormais le nom de Bill Russell, le célèbre pivot qui a remporté 11 titres NBÀ en 13 ans avec les Boston Celtics dans les années 1950 et 1960.

Mis à jour le 15 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Quel meilleur nom donner à ce prestigieux trophée que celui d'un des plus grands joueurs de tous les temps, un champion indiscutable ?», a déclaré samedi le patron de la NBÀ David Stern. «Il est respecté par ses pairs, par les entraîneurs, par les supporteurs, et son héritage a sans conteste survécu aux années», a-t-il ajouté.

Russell a remporté son premier titre NBÀ en 1957, lors de son année de «rookie». Il en a ensuite remporté 10 autres avec Boston, dont huit d'affilée entre 1959 et 1966.

Le titre de MVP (most valuable player, meilleur joueur) de la finale NBÀ est remis par un panel de journalistes.