Le Comité des sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU a décidé vendredi de retirer quatorze talibans de la liste des sanctions, a annoncé l'ambassadeur d'Allemagne à l'ONU, Peter Wittig, qui assure la présidence du Conseil en juillet.

Publié le 15 juill. 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

«La décision d'aujourd'hui envoie un signal fort: le Conseil de sécurité et la communauté internationale soutiennent les efforts du gouvernement afghan pour engager un dialogue politique avec les talibans afin d'arriver à la paix et à la sécurité en Afghanistan», a déclaré M. Wittig.

Parmi les quatorze talibans figurent quatre membres du Haut conseil pour la paix afghan: Arsalan Rahmani Daulat, Habibullah Fawzi, Sayeedur Rahman Haqani et Faqir Mohammad, a indiqué M. Wittig dans un communiqué qui ne précise pas les noms des autres talibans concernés.

Installé en octobre 2010, le Haut conseil pour la paix est une instance de 68 membres nommés par le président Hamid Karzai et chargée d'établir des contacts avec les insurgés.

«La Communauté internationale reconnaît les efforts réalisés par les membres du Haut conseil pour la paix en Afghanistan pour travailler pour la paix, la stabilité et la réconciliation. Tous les Afghans sont encouragés à adhérer à ces efforts. Le message est clair: s'engager pour la paix paye», a commenté M. Wittig.

Avant la décision de vendredi, 137 talibans figuraient sur la liste des sanctions qui prévoient un gel des avoirs, une interdiction de voyage et un embargo sur les armes.

Le Conseil de sécurité de l'ONU avait décidé le 17 juin d'établir des listes de sanctions séparées pour Al-Qaïda et les talibans, dans l'espoir d'établir une distinction et favoriser la réconciliation en Afghanistan.