Source ID:; App Source:

Nouveaux tirs de roquettes palestiniennes vers le sud d'Israël

Agence France-Presse
Jerusalem

Des activistes palestiniens ont tiré mercredi un total de quinze roquettes à partir de la bande de Gaza vers le sud d'Israël, faisant deux blessés légers, a indiqué un porte-parole de l'armée israélienne.

L'une des roquettes a explosé aux abords d'un supermarché de la ville de Sdérot, limitrophe de la bande de Gaza, faisant deux blessés légers et endommageant trois véhicules, a précisé le porte-parole.

L'armée de l'air israélienne a mené un raid contre un lanceur de roquette prêt à faire feu dans le secteur de Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, a-t-il ajouté sans autre précision.

Les Brigades Al-Qods, branche armée du Jihad islamique, ont revendiqué dans un communiqué les tirs de cinq roquettes en représailles à la mort d'un militant de ce mouvement radical palestinien tué mardi dans le nord de la Cisjordanie par des soldats israéliens.

Ces tirs se sont produits à l'approche de la fin vendredi d'une trêve des violences conclue entre Israël et le Hamas, mouvement islamiste palestinien qui contrôle la bande de Gaza, par l'intermédiaire de l'Egypte.

Le Hamas et le Jihad islamique se sont prononcés ces derniers jours contre la poursuite de cette trêve.

Dimanche, à Damas, le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal, avait estimé que «la trêve ne serait pas renouvelée».

Cependant, la direction du Hamas à Gaza s'est montrée moins affirmative, ses chefs indiquant que leur «évaluation» de la trêve était «négative» mais que l'ensemble des factions palestiniennes devraient adopter une position commune dans les prochains jours.

«Vendredi 19 décembre est le dernier jour d'accalmie», a déclaré mercredi un responsable du Hamas à Gaza, Ismaïl Radwan, soulignant que son mouvement «répondrait à toute agression des forces d'occupation contre notre peuple».

Mardi, l'aviation israélienne avait mené deux raids contre des tireurs de roquettes dans le nord de la bande de Gaza, après le tir de plusieurs de ces engins sur le sud d'Israël qui n'ont pas fait de victime.

Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, a annoncé qu'en raison de la poursuite de ces tirs, les points de passage entre Israël et la bande de Gaza resteraient fermés mercredi.

jlr/jp/hj

 




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer