(Prague) La République tchèque a annoncé mercredi qu’elle allait fournir 4000 obus d’artillerie dans les jours à venir à l’Ukraine, qui fait face à la menace d’une invasion russe.

Publié le 26 janvier
Agence France-Presse

« Le don d’une valeur de plus de 36,6 millions de couronnes (1,5 million d’euros) a été approuvé par le gouvernement aujourd’hui » mercredi, a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère de la Défense, Jakub Fajnor.

Les obus fournis à l’Ukraine sont de calibre 152 millimètres, a précisé le ministère sur son site internet.

« Les obus vont être livrés à l’Ukraine dans les jours qui viennent mais je ne peux pas dire exactement quand », a indiqué le porte-parole.

La ministre de la Défense Jana Cernochova a souligné qu’il s’agissait de la part de Prague d’un « geste de solidarité » envers l’Ukraine.

« Nous coopérons avec l’Ukraine sur le long terme, et nous soutenons sa transition démocratique », a-t-elle ajouté.

Le calibre 152 millimètres n’est pas compatible avec les nouveaux canons reçus par l’armée tchèque, qui sont de calibre 155 mm, a précisé la ministre.

PHOTO TIRÉE DU SITE DE NEXTER

Des canons autopropulsés CAESARde 155 mm, fabriqués par le français Nexter, qui entreront bientôt en service dans l'armée tchèque. La Tchéquie va envoyer 4000 obus de 152 mm à l'Ukraine pour sa défense contre la Russie.

Le pays a rejoint l’OTAN en 1999.

« Améliorer la capacité de l’Ukraine à se défendre est dans l’intérêt de la République tchèque, parce que cela réduira le risque d’un conflit armé en Europe orientale », a-t-elle encore déclaré.

Le ministre tchèque des Affaires étrangères Jan Lipavsky doit se rendre en Ukraine les 7 et 8 février avec ses homologues autrichien et slovaque.