(Londres) Le premier ministre britannique Boris Johnson a convoqué jeudi après-midi une réunion interministérielle de crise à la suite de l’explosion qui s’est produite à proximité de l’aéroport de Kaboul, où l’armée britannique mène des opérations d’évacuation, a indiqué Downing Street.

Agence France-Presse

« Le premier ministre a été informé de la situation à l’aéroport de Kaboul et va présider une réunion COBR (de crise, NDLR) plus tard dans l’après-midi », a indiqué son porte-parole.

Le ministère de la Défense a indiqué sur Twitter qu’« aucune victime de l’armée ou du gouvernement britannique n’a été signalée » dans les explosions survenues jeudi à Kaboul.

« Les forces britanniques travaillent en étroite collaboration avec nos partenaires pour assurer la sécurité et (apporter) l’assistance médicale », a ajouté le ministère.

Deux explosions se sont produites jeudi devant l’aéroport de Kaboul, tuant au moins 6 personnes et en blessant des dizaines d’autres, notamment parmi les milliers d’Afghans qui s’y massent depuis des jours dans l’espoir d’être évacués du pays tombé aux mains des talibans.

Des Américains figurent parmi les victimes, a indiqué le porte-parole du Pentagone John Kirby.