(Londres) Les membres de la famille royale britannique se rendront tous à l’enterrement du prince Philip en tenue civile pour éviter d’avoir à trancher sur le droit des princes Harry et Andrew à porter l’uniforme militaire, ont indiqué des médias britanniques jeudi.

Agence France-Presse

Le duc d’Édimbourg, décédé vendredi dernier, sera enterré samedi au château de Windsor, à l’ouest de Londres, lors d’une cérémonie rassemblant seulement 30 personnes en raison des restrictions liées au coronavirus.  

Selon le tabloïd The Sun et d’autres médias britanniques, la reine Élisabeth II a décidé que tous les membres de la famille royale seront en civil, malgré la forte connotation militaire de cette cérémonie, Philip étant un ancien commandant de la Marine.  

Cela évitera de mettre l’accent sur le fait que son petit-fils le prince Harry, ex-capitaine, a récemment perdu ses titres militaires honorifiques.

Très attaché à l’armée, Harry, 36 ans, a dû y renoncer après sa mise en retrait de la famille royale l’année dernière et son déménagement en Californie avec son épouse Meghan Markle.

Malgré deux missions en Afghanistan, le prince n’a désormais le droit de porter ses médailles de service que sur un costume civil.  

Autoriser le port de l’uniforme aurait aussi pu causer un autre malaise, notamment du côté du prince Andrew, second fils de la reine et ancien pilote d’hélicoptère au sein de la Royal Navy.  

Le prince, qui a participé à la guerre des Malouines en 1982, avait été contraint de se mettre en retrait de la famille royale fin 2019, en raison de son amitié sulfureuse avec le financier pédocriminel américain Jeffrey Epstein.  

Appartenant toujours à la Navy, Andrew devait recevoir pour son 60e anniversaire le grade honorifique d’amiral, mais l’attribution de ce titre a pour l’instant été suspendue.  

S’il avait porté son uniforme lors de l’enterrement, cela aurait suscité un « sérieux mécontentement » au sein de la Navy, affirme le Sun.  

Selon le Daily Telegraph, la famille royale a eu « d’intenses discussions » pour savoir comment dissiper l’embarras si Andrew et Harry, seuls à avoir servi en première ligne, étaient pourtant les seuls à ne pas pouvoir porter l’uniforme.

Cette décision permet à la monarchie britannique de présenter un front uni, du moins sur le plan vestimentaire, alors que ces funérailles constitueront la première apparition publique de Harry aux côtés des siens depuis qu’il a accusé certains membres de la famille royale de racisme, lors d’une interview-choc à la télévision américaine.  

Les principaux invités des obsèques du prince Philip

Voici les principaux invités qui accompagneront la reine Élisabeth II pour les obsèques du prince Philip samedi à Windsor, réduites à 30 invités en raison de la pandémie de coronavirus.

Le prince Charles

Fils aîné de la reine et du prince Philip, héritier du trône, le prince de Galles, 72 ans, aura à ses côtés sa deuxième épouse Camilla, duchesse de Cornouailles.

Le prince William

Le fils aîné du prince Charles, le duc de Cambridge, deuxième dans l’ordre de succession à la couronne, sera accompagné de son épouse Kate.

Leurs trois enfants ont été jugés trop jeunes pour être présents.

Le prince Harry

Frère cadet de William, le duc de Sussex, 36 ans, est rentré de Californie pour la première fois depuis sa mise en retrait de la monarchie il y un an. Tout signe de réconciliation avec son frère et son père, avec qui il a reconnu des tensions lors de son interview choc à la télévision américaine le mois dernier, sera scruté.

Son épouse Meghan Markle est restée aux États-Unis, ses médecins lui ayant déconseillé le voyage : elle est enceinte de leur deuxième enfant.

La princesse Anne

Seule fille de la reine et du prince Philip, la princesse royale âgée de 70 ans, sera accompagnée de son mari le vice-amiral Timothy Laurence, et de ses enfants Peter Phillips et Zara Tindall.

Le prince Andrew

Le duc d’York, 61 ans, s’est mis en retrait de la monarchie en 2019 après une interview désastreuse pour s’expliquer sur son amitié avec le défunt financier américain Jeffrey Epstein, accusé de trafic de mineures. Il sera accompagné de ses filles Beatrice et Eugenie. Cette dernière a donné naissance en février à son premier enfant à qui elle a donné Philip comme deuxième prénom en hommage au duc d’Édimbourg.

Le prince Edward

Le comte de Wessex, 57 ans, est le dernier des quatre enfants de la reine. Il sera avec son épouse Sophie, venue réconforter la reine après le décès de Philip, et leurs deux enfants.

Penelope Knatchbull

Penny, la comtesse Mountbatten, était l’une des amies les plus proches de Philip avec qui il pratiquait les sports hippiques. Son mari est le petit-fils du comte Mountbatten, mentor de Charles assassiné en 1979 par l’organisation paramilitaire IRA.

Archie Miller Bakewell

L’un des rares invités non membres de la famille royale, il était resté très proche de Philip après avoir été son secrétaire particulier.

La famille de Philip

Plusieurs membres de la branche allemande de la famille de Philip seront présents, notamment Bernhard, prince héritier de Baden et petit-fils de sa sœur Theodora, ainsi que Donatus, à la tête de la maison de Hesse.

Clergé et chœur

La limite de 30 invités ne compte pas les représentants religieux célébrant la cérémonie, menée par l’archevêque de Canterbury Justin Welby, chef spirituel des anglicans.

Un chœur composé de quatre chanteurs interprétera des chants choisis par Philip.