(Moscou) La Russie a enregistré samedi un taux record de décès dus au nouveau coronavirus en 24 heures, mais le nombre de nouveaux cas de contamination est descendu à son niveau le plus bas depuis deux semaines.

Agence France-Presse

La Russie se situe au deuxième rang mondial, après les États-Unis, avec 272 043 cas recensés, dont 9200 nouveaux cas annoncés samedi. Ce chiffre est le plus bas depuis le 2 mai.

Le pays a connu 119 décès au cours des dernières 24 heures, le nombre le plus élevé enregistré jusqu’ici en Russie.

Des critiques ont mis en doute la réalité du taux de mortalité officiel, accusant la Russie de sciemment sous-évaluer le nombre des morts de la COVID-19.  

Le nombre de décès comptabilisés officiellement est de 2537, inférieur à d’autres pays qui affichent moins de contaminations.  

Les autorités ont rejeté les accusations, précisant que ne sont recensés que les décès dont la cause première est le coronavirus, quand d’autres comptent la quasi-totalité des morts de patients testés positifs.  

Les autorités disent aussi que l’épidémie étant arrivée plus tard en Russie, elle ont eu le temps de préparer les hôpitaux et de mettre en place une politique massive de dépistage.