(Oslo) Les écoles de Norvège pourront rouvrir à compter de lundi et les bars à partir du 1er juin, ont annoncé jeudi les autorités du pays nordique, où le nombre de nouveaux cas de coronavirus recule de jour en jour.

Agence France-Presse

Les évènements culturels et sportifs rassemblant jusqu’à 200 personnes seront autorisés à partir du 15 juin et le coup d’envoi du championnat de soccer professionnel pourra être donné le 16 avec une reprise des entraînements dès ce jeudi, a aussi indiqué le gouvernement.

« Notre objectif est que, le 15 juin, nous ayons rouvert la plupart des choses qui étaient fermées », a déclaré la première ministre norvégienne, Erna Solberg, lors d’une conférence de presse.

« Mais il y a une condition importante : nous n’allons déconfiner à ces dates que si nous parvenons à garder l’épidémie sous contrôle », a-t-elle ajouté.  

La Norvège a adopté un régime de semi-confinement à la mi-mars pour enrayer la propagation du nouveau coronavirus.

Elle a depuis procédé à des allègements avec une réouverture des « barnehager » – l’équivalent norvégien des garderies et maternelles – le 20 avril et des écoles pour les 6-10 ans le 27 avril. Idem pour les salons de coiffure et les dermatologues par exemple.

Le taux de reproduction ou d’infection, c’est-à-dire le nombre de personnes infectées par chaque malade, est aujourd’hui tombé à 0,49, selon l’Institut norvégien de santé publique, ce qui signifie que l’épidémie est sur le recul.

Mais gestes barrières et distanciation physique restent la règle, les voyages à l’étranger officiellement déconseillés, et les frontières fermées aux personnes ne disposant pas d’un titre de séjour.

« Ce n’est pas la fin », a affirmé le ministre de la Santé, Bent Høie. « Au mieux, c’est le début de la fin ».

Le royaume de 5,4 millions d’habitants a officiellement enregistré 7995 cas de nouveaux coronavirus, dont 209 mortels.