(Nice) Dix personnes, dont deux pompiers, sont portées disparues vendredi dans la région de Nice (Sud-Est de la France) à la suite de pluies intenses qui ont provoqué des crues qualifiées d’« exceptionnelles » par l’agence météorologique Météo France.

Agence France-Presse

Deux pompiers ont été portés disparus dans la soirée, alors qu’ils menaient des opérations de secours, ont indiqué les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes.

« Il s’agit de deux pompiers, un officier sapeur et un pompier volontaire, qui ont été emportés dans leur véhicule, des collègues les ont vus partir dans l’eau à Bollène-Vésubie », a indiqué à l’AFP le député LR Eric Ciotti, présent au centre d’opération des pompiers.

Les autorités locales avaient d’abord indiqué à l’AFP que deux personnes ont été portées disparues à Roquebillière, une commune de 1800 habitants située à une cinquantaine de kilomètres au nord de Nice.

Il s’agirait de « deux personnes réfugiées sur le toit d’une maison, la maison s’est effondrée, les pompiers les ont vus partir » dans l’eau, a indiqué à l’AFP M. Ciotti.

Une troisième personne a ensuite été portée disparue à Tende, dans le parc du Mercantour.

D’après le dernier bilan des pompiers, 5 autres personnes étaient recherchées, sans précisions sur les communes où elles avaient été vues pour la dernière fois.

Dans l’après-midi, un pont s’était effondré sous la pression des eaux dans la même zone, selon les pompiers.

« Les dégâts sont considérables à Saint-Martin-Vésubie, qui est l’épicentre du phénomène, il est tombé 235 mm d’eau en quelques heures », a dit à l’AFP le député LR des Alpes-Maritimes.

Le département des Alpes-Maritimes se prépare à faire face au « pic » de précipitations plus tard dans la soirée, les autorités conseillant à la population de ne pas sortir.  

La rivière Var, sortie de son lit, envahissait totalement la chaussée à l’approche de l’aéroport de Nice, a constaté un journaliste de l’AFP.

La ville de Nice, sur la Côte d’Azur, a pris vendredi des mesures de précaution, ouvrant des centres d’hébergement d’urgence et interdisant l’accès à la célèbre Promenade des Anglais en bord de mer.  

L’aéroport de Nice, le deuxième de France après les aéroports de Paris, a conseillé sur Twitter aux voyageurs « de ne pas venir sur l’aéroport et de se rapprocher de leurs compagnies aériennes ».

La région niçoise a été très affectée à l’automne 2019 par des intempéries, qui ont fait 14 morts en deux semaines dans le Sud-Est de la France.