(Paris) Le président de la France, Emmanuel Macron, a réagi à la grève des transports qui causent bien des maux de tête aux voyageurs dans son pays en lançant un appel à la trêve en cette période des Fêtes.

La Presse canadienne

Il a lancé cet appel en marge d’un événement avec le président de la Côte d’Ivoire, en fin d’après-midi samedi, à Abidjan.

« Je crois qu’il y a des moments dans la vie d’une nation où il est bon aussi de savoir faire trêve pour respecter les familles et la vie des familles, a affirmé M. Macron. Chacun comprendra que la trêve ne veut pas dire l’acceptation ou l’abandon, mais simplement l’esprit de responsabilité et le respect dû aux Français et aux Françaises qui sont parfois séparés et veulent se retrouver dans ce moment des Fêtes. »

PHOTO LUDOVIC MARIN, AGENCE FRANCE-PRESSE

Emmanuel Macron

Les Français ainsi que les touristes avaient bien du mal samedi à se rendre à leur destination, en pleine saison des vacances de Noël, confrontés à des mouvements de grève pour réclamer que le gouvernement recule dans ses intentions de faire passer l’âge de la retraite de 62 à 64 ans.

La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) avait informé ses passagers de la situation plusieurs jours à l’avance, proposant notamment à sa clientèle de pouvoir échanger leurs billets afin d’éviter la cohue. Malgré tout, seulement la moitié des trains à grande vitesse (TGV) étaient en service ce week-end tandis que les services des trains régionaux (TER), dont ceux dans la région parisienne (Transilien), étaient fortement perturbés. Seulement 30 % des TER étaient en circulation, une proportion qui chutait à 20 % pour le Transilien. Quant au réseau Intercités, il ne comptait en moyenne qu’un train sur quatre.

Pour sa part, le président Macron a assuré ses compatriotes que des solutions pointent à l’horizon.

« Je veux dire aux citoyens combien le gouvernement et moi-même sommes à leurs côtés, préoccupés d’améliorer avec les deux grandes entreprises publiques qui sont en charge de leurs déplacements, de répondre à leurs besoins […] Les choses sont en train de s’améliorer. Des solutions ont été aménagées suite à nos demandes, en particulier pour les jeunes enfants qui voyagent seuls. »

Pendant ce temps à Paris, 12 des 14 lignes de métro étaient fermées dimanche. Le trafic sur les RER était très perturbé. La ligne A était fermée, sauf entre Nanterre et Cergy où on comptait trois trains par heure, tandis que sur la ligne B, 1 train sur 3 était en circulation entre la Gare du Nord et l’aéroport Charles-de-Gaulle.

Des millions de Français doivent voyager au cours des prochains jours pour les célébrations de Noël avec leurs proches. Plusieurs ont dû se tourner vers des modes de transports alternatifs comme le covoiturage. Les compagnies de transport par autobus ont aussi connu une hausse de leur nombre de réservations.

PHOTO THIBAULT CAMUS, ASSOCIATED PRESS

Des passagers en attente à la Gare du Nord de Paris

Malgré tous ces inconvénients, de récents sondages démontrent qu’une majorité de Français appuie les revendications des grévistes.