Les services de secours espagnols ont annoncé mardi avoir secouru en une seule journée en Méditerranée près de 500 migrants qui tentaient de gagner les côtes espagnoles à bord de 30 embarcations de fortune.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le service public de sauvetage en mer a indiqué sur Twitter que 484 personnes au total avaient été secourues dans le détroit de Gibraltar et en Mer d'Alboran, séparant l'Espagne du Maroc.

Selon un décompte de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) en date du 18 juillet, 18 653 migrants sont arrivés en Espagne par mer depuis le début de l'année.

Ils sont principalement originaires d'Afrique subsaharienne - notamment de Guinée, du Mali et de Mauritanie - ainsi que du Maroc.

Cette année, au moins 294 migrants sont morts en tentant de rejoindre l'Espagne, sur un total de 1489 décédés en Méditerranée, selon le site internet de l'OIM.

À la mi-juin, l'Espagne avait accepté d'accueillir 630 migrants arrivés à bord de trois navires, dont le bateau humanitaire Aquarius, auquel l'Italie et Malte avaient refusé l'accès.

Le 4 juillet, un bateau de l'ONG espagnole Proactiva Open Arms a accosté à Barcelone avec 60 migrants arrivés de Libye à son bord, après que l'Italie avait refusé de les accueillir.