Le parquet de Paris confirme que des policiers ont perquisitionné la résidence de l'ex-garde du corps du président français Emmanuel Macron, samedi matin, après qu'il eut été identifié sur une vidéo où il agresse violemment un manifestant.

Publié le 21 juill. 2018
ASSOCIATED PRESS

Le Palais de l'Élysée a congédié le garde du corps Alexandre Benalla, vendredi, la veille de la perquisition menée chez lui dans la commune d'Issy-Les-Moulineaux, en banlieue de Paris.

Alexandre Benalla a été identifié plus tôt cette semaine par le quotidien Le Monde après la diffusion d'une vidéo où on le voit portant un casque de policier en train de maltraiter un jeune manifestant lors des manifestations du 1er mai.

M. Benalla et un autre suspect ont été arrêtés et demeurent en garde à vue jusqu'à dimanche. Ils pourraient faire face à diverses accusations.

La controverse prend beaucoup d'ampleur en France et se dessine comme la plus importante crise politique à laquelle a dû faire face le président depuis sa prise de pouvoir l'an dernier.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb sera convoqué par l'Assemblée nationale française, la semaine prochaine, afin de répondre aux questions des élus sur la manière dont le gouvernement a géré le dossier.