Le président russe Vladimir Poutine a reçu samedi au Kremlin le président palestinien Mahmoud Abbas, quelques jours après s'être entretenu à Moscou avec le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou.

Publié le 14 juill. 2018
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Je suis ravi de pouvoir vous informer de nos contacts avec vos voisins et avec les dirigeants des autres pays de la région», a déclaré M. Poutine, cité dans un communiqué du Kremlin, au début de sa rencontre avec M. Abbas.

«Je sais que la situation dans la région est difficile, mais je vous suis reconnaissant d'avoir profité d'une occasion comme la Coupe du Monde pour venir à Moscou», a-t-il souligné.

Pour sa part, Mahmoud Abbas a exprimé sa «vive préoccupation» à propos des projets d'Israël de mettre en place de «nouvelles colonies», estimant qu'il s'agissait du «plus grand problème» des autorités palestiniennes, selon les agences de presse russes.

Il a également dénoncé une nouvelle fois le déménagement de l'ambassade des États-Unis à Jérusalem.

«Nous résistons aux tentatives des Américains d'imposer leurs propres solutions des problèmes les plus sensibles» pour la Palestine, a souligné M. Abbas, cité par l'agence de presse officielle TASS.

Sa visite à Moscou intervient deux jours après celle du premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, qui a été reçu par Vladimir Poutine mercredi pour s'entretenir notamment de la situation en Syrie et des relations israélo-palestiniennes.

Samedi après-midi, Israël a mené une nouvelle série de frappes aériennes dans la bande de Gaza après une confrontation dans la nuit avec le mouvement islamiste Hamas qui contrôle l'enclave palestinienne.

Ces raids, qui ont donné lieu à une riposte palestinienne, interviennent au lendemain d'affrontements à la frontière entre Israël et la bande de Gaza, où deux Palestiniens ont été tués et plus de 200 blessés par les forces israéliennes. Un soldat israélien a été également blessé.