Les autorités espagnoles ont annoncé samedi soir avoir extrait un dernier corps des décombres d'un immeuble d'habitation qui s'est effondré jeudi dans une station balnéaire des îles Canaries, portant le bilan à sept morts.

Mis à jour le 16 avr. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le dernier bilan transmis vers 18h00 GMT par la mairie d'Arona, ville du sinistre sur l'île de Tenerife, faisait état de «sept morts, encore non formellement identifiés, dont quatre femmes et trois hommes», après la récupération d'un dernier corps.

La mairie ajoute qu'aucune autre personne n'est portée disparue.

La nationalité des victimes n'a pas été précisée.

L'immeuble, qui comptait quatre étages et un cinquième niveau en sous-sol était situé sur la plage des Chrétiens, un ancien port de pêche devenu une des stations balnéaires les plus populaires de Tenerife.

Trois blessés avaient été extraits des décombres dès jeudi, un Italien de 28 ans qui a eu un bras cassé, et deux Espagnoles de 55 et 57 ans.

L'édifice s'est «effondré en partie à 9H30 locales (8H30 GMT) jeudi», selon la mairie qui n'a avancé aucune cause pour ce drame.

Tenerife fait partie de l'archipel espagnol des Canaries situé dans l'océan Atlantique, au large de l'Afrique.