Le nombre de partisans de l'indépendance de l'Écosse progresse à trois semaines du référendum d'autodétermination, selon un sondage publié vendredi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Sans compter les indécis, 47% des personnes interrogées voteraient «Oui» à l'indépendance et 53% voteraient «Non».

L'écart entre les deux groupes s'est considérablement réduit par rapport à un précédent sondage de l'institut Survation, réalisé trois semaines plus tôt, dans lequel 43% des sondés disaient vouloir voter «Oui», et 57% préférer rester au sein du Royaume-Uni.

Ce sondage a été commandé par le journal Scottish Daily Mail, pour jauger l'état de l'opinion après l'ultime débat télévisé entre les deux camps, dominé par le chef de file des indépendantistes, le premier ministre écossais Alex Salmond.