Source ID:; App Source:

Russie: la loi antitabac est entrée en vigueur

À Moscou, une femme fume une cigarette la... (PHOTO MAXIM SHEMETOV, REUTERS)

Agrandir

À Moscou, une femme fume une cigarette la veille de la mise en vigueur de la loi anti-tabac.

PHOTO MAXIM SHEMETOV, REUTERS

Agence France-Presse
MOSCOU

Une loi interdisant de fumer dans les lieux publics, destinée à réduire de moitié le nombre de fumeurs dans le pays, est entrée en vigueur samedi en Russie, au grand dam des fumeurs qui veulent défendre leur droit à la cigarette.

La loi interdit notamment de fumer dans les écoles, les universités, les centres culturels et sportifs et les hôpitaux.

Les fumeurs ne pourront plus faire de pause-cigarette sur leur lieu de travail. Il sera interdit de fumer dans les trains, les ascenseurs et tous les bâtiments administratifs, y compris les ministères.

Pour pouvoir fumer, il faudra désormais en Russie s'éloigner à 15 mètres des aéroports, des gares et des stations de métro.

Les cigarettes ne seront plus vendues dans les kiosques de rue, une pratique jusqu'alors courante en Russie.

Mais pour l'heure, aucune amende n'est encore prévue pour les contrevenants, les amendements au Code administratif qui doivent définir le montant des amendes n'ayant pas encore été adoptés.

De fait, au premier jour de l'entrée en vigueur de la loi, les fumeurs ne semblaient pas en passe de changer leurs habitudes.

À la sortie de la station de métro Novoslobodskaïa, dans le centre de Moscou, on pouvait voir de nombreuses personnes en train de fumer.

«Je pense que de toute façon les gens vont continuer à fumer», a déclaré à l'AFP Tamerlan, 20 ans, une cigarette à la bouche.

«C'est injuste envers les fumeurs», a estimé pour sa part Ioulia, 29 ans.

«Le fait de fumer est un choix personnel, il faut bien qu'il reste des endroits où on puisse fumer», a-t-elle poursuivi.

Pour la jeune femme, cette loi risque de ne pas être appliquée. «Cela produira le même effet que la loi interdisant de boire dans les lieux publics, qui ne fonctionne pas», a-t-elle dit, ajoutant qu'elle ne serait qu'un moyen pour les policiers de soutirer de l'argent aux gens.

En Russie, un paquet de cigarettes coûte environ 40 roubles (un euro) et il est encore possible de fumer dans les restaurants et les bars.

À partir du 1er juin 2014, l'interdiction sera étendue aux restaurants et aux hôtels.

D'autres mesures comme l'augmentation des taxes sur le tabac et l'instauration d'un prix minimal du paquet de cigarettes sont prévues.

La Russie compte quelque 44 millions de fumeurs, soit un tiers de la population.

Près de 400 000 Russes meurent chaque année à cause du tabagisme.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer