L'Italie va tenter d'amasser 25 millions d'euros (environ 32 millions $) en dons privés pour financer la restauration du Colisée de Rome, l'un des plus importants symboles du pays.

ASSOCIATED PRESS

Le ministère de la Culture a affirmé que le gouvernement accepterait les propositions d'éventuels commanditaires du 4 août au 15 septembre.

Dans un communiqué, le ministère affirme que les commanditaires qui financeront le projet pourront faire la promotion de leur image, mais précise que toute annonce publicitaire devra être compatible avec le décorum de l'arène vieille de 2000 ans.

Des responsables ont aussi affirmé jeudi que l'administration municipale de Rome entend facturer quelques euros supplémentaires aux touristes par le biais d'une taxe appliquée dans les hôtels et les musées.

La taxe, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2011, s'appliquera aussi à d'autres services touristiques comme les tours guidés en autobus, les bars et les restaurants situés le long des berges du Tibre et les excursions en bateau, a précisé Mauro Cutrufo, adjoint au maire de Rome.

La taxe devrait garnir les coffres de la ville de 50 millions d'euros supplémentaires, a dit M. Cutrufo.