Source ID:; App Source:

Berlusconi attaqué par sa femme pour son goût des jolies filles

Silvio Berlusconi et sa femme Veronica Lario... (Photo: AFP)

Agrandir

Silvio Berlusconi et sa femme Veronica Lario

Photo: AFP

Agence France-Presse
Rome

Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi a été violemment attaqué par son épouse Veronica Lario qui a dénoncé le soutien de son mari à des candidates aux européennes de juin dont le principal mérite serait d'être belles, dans un mail à l'agence Ansa.

«La présence de belles femmes en politique n'est ni un défaut ni une qualité. Mais ce qui ressort aujourd'hui (...) c'est l'impudence et le manque de retenue du pouvoir qui porte atteinte à la crédibilité de toutes les femmes et plus particulièrement de celles qui ont toujours été en première ligne pour défendre leur droit», affirme Mme Lario, dans ce courrier électronique repris mercredi par toute la presse.

«Je veux qu'il soit clair que moi et mes enfants sommes les victimes et non les complices de cette situation. Nous devons subir et cela nous fait souffrir», ajoute Veronica Lario qui a eu trois enfants avec Silvio Berlusconi.

«Quelqu'un a écrit que tout ceci (les candidatures de jolies femmes) ne représente qu'un divertissement supplémentaire de l'empereur» Silvio Berlusconi. «Je partage cette opinion, ce qui ressort des journaux ne sont que des oripeaux sans pudeur, le tout au nom du pouvoir», écrit Veronica Lario.

M. Berlusconi a démenti depuis Varsovie, des informations de presse selon lesquelles son parti présenterait pour les européennes, une actrice de télévision et une ex-candidate à Miss Italie, affirmant qu'elles étaient «absolument infondées».

«Il s'agit très clairement d'une manoeuvre de la presse de gauche», a-t-il dit dans une déclaration reprise par les médias italiens. «Même mon épouse a cru les journaux, je le regrette», a-t-il ajouté.

«Nous voulons renouveler notre classe politique avec des personnes cultivées, préparées et s'engageant à être présentes à chaque vote, qui ne sentent pas mauvais et ne sont pas mal habillées à l'image de certaines personnes d'autres partis qui circulent au Parlement», a-t-il lancé.

Anna Paola Concia, députée du Parti démocrate (PD, gauche) a déclaré à l'AFP s'«associer» aux critiques de Veronica Lario: «encore une fois, l'attitude de M. Berlusconi est une claque pour les femmes, qui donne une mauvaise image de l'Italie».

Mme Concia a déposé récemment une plainte avec une eurodéputée, Donata Gottardi, devant la Cour européenne de Strasbourg contre M. Berlusconi, pour des propos jugés «sexistes».

Veronica Lario, qui n'est quasiment jamais présente aux côtés de son mari, l'avait déjà attaqué il y a deux ans pour ses compliments en public à une jolie femme, en adressant une lettre ouverte à la presse.

L'ancienne actrice de théâtre a également dénoncé la présence de Silvio Berlusconi dimanche soir à Naples à la fête d'anniversaire des 18 ans d'une jeune fille, selon la Repubblica. «J'ai été très surprise d'apprendre ça car il n'est jamais venu à aucun des 18e anniversaires de ses enfants, même s'il était invité», a-t-elle lancé.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer