L'action de Silvio Berlusconi depuis le tremblement de terre des Abruzzes du 6 avril est jugée positive par une grande majorité des Italiens qui sont 48% à avoir «plus confiance» dans leur premier ministre depuis le séisme, selon un sondage dimanche du Corriere della Sera.

Mis à jour le 19 avr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

48% des sondés ont «plus confiance» dans le premier ministre et 30% ont la «même bonne confiance», selon ce sondage ISPO pour le principal quotidien italien. Seuls 6% des sondés affirment avoir «moins confiance» dans le chef du gouvernement tandis que 11% affirment avoir conservé la «même basse confiance» envers lui qu'auparavant.

M.Berlusconi a été omniprésent sur le terrain et sur les écrans de télévision depuis la catastrophe, offrant réconfort et promesses d'aide aux victimes.

Selon le quotidien, au moins 10% des partisans déclarés de l'opposition de gauche reconnaissent avoir été impressionnés par l'énergie et l'activité déployées par le leader du centre-droit, 72 ans, dont la popularité atteint désormais des sommets.

Selon le Corriere le Parti du Peuple de la Liberté (PDKL) du premier ministre approcherait les 50% des intentions de vote si des élections générales étaient organisées aujourd'hui.

Le sondage ISPO a été réalisé sur un échantillon de 800 personnes représentatif de la population adulte italienne avec une marge d'erreur de 3,5%.