Source ID:; App Source:

Italie: vaste coup de filet contre les clans mafieux en Sicile

Les carabiniers italiens ont annoncé mardi un vaste coup de filet contre Cosa... (Photo: AFP)

Agrandir

Photo: AFP

Sur le même thème

Agence France-Presse
Rome

Les carabiniers italiens ont annoncé mardi un vaste coup de filet contre Cosa Nostra, la mafia sicilienne, avec l'arrestation de plus de 90 chefs et membres de clans dans la province de Palerme ainsi qu'en Toscane (centre).

Quelque 1.200 gendarmes, appuyés par des hélicoptère et des équipes cynophiles, sont intervenus dans cette opération baptisée «Persée», du nom du héros mythologique qui décapita la Méduse, et qui se poursuivait encore en fin de matinée.

Les suspects interpellées étaient soupçonnées de vouloir «refonder Cosa Nostra», la tête de la mafia sicilienne encore appelée «la pieuvre», démantelée depuis l'arrestation en 2006 de son dernier chef connu Bernardo Provenzano.

L'opération, fruit de neuf mois d'enquête, a été qualifiée d'«historique» par la direction provinciale des carabiniers, qui a annoncé une conférence de presse mardi après-midi au parquet de Palerme.

Selon un communiqué, les personnes arrêtées sont liées au chef en fuite Matteo Messina Denaro, qui règne sur la mafia à Trapani (ouest de la Sicile), et auquel est prêté le projet de reconstituer la «cupola», le sommet de Cosa Nostra.

Cependant Matteo Denaro a encore une fois échappé au coup de filet des gendarmes.

Outre Bernardo Provenzano, le chef historique de Cosa Nostra Toto Riina est depuis 15 ans derrière les barreaux où il purge plusieurs peines de réclusion à perpétuité.

Les délits visés par le coup de filet de mardi sont ceux d'association de malfaiteurs de type mafieux, extorsion, trafic d'armes et trafic international de stupéfiants.

«Si après l'opération de 2006 Cosa Nostra a été mise à genoux, Persée l'a empêchée de redresser la tête», s'est félicité le procureur national antimafia Pietro Grasso.

Selon l'enquête, qui se fonde notamment sur des écoutes téléphoniques, la constitution d'une nouvelle direction mafieuse avait pour but de prendre de «graves décisions» comme «l'assassinat de personnalités».

Les écoutes auraient établi que Toto Riina était toujours reconnu comme le chef suprême de Cosa Nostra, selon l'agence Ansa.

 




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer