Source ID:; App Source:

Une mosquée détruite par le feu dans l'entité serbe de Bosnie

Agence France-Presse
Banjaluka

Une mosquée a été détruite par le feu dans l'entité serbe de Bosnie, a indiqué lundi la police, alors que les leaders religieux musulmans bosniaques ont dénoncé un «acte terroriste».

La police a été informée lundi dans la matinée qu'une mosquée a brûlé dans la municipalité de Gacko (sud), a dit un porte-parole de la police à l'AFP.Des policiers ont été dépêchés sur place, a-t-elle ajouté, sans être en mesure pour l'instant de dire s'il s'agissait d'un incendie criminel ou d'un accident.

Parallèlement, les leaders de la Communauté islamique de Bosnie ont fermement protesté contre ce qu'ils qualifient d'«acte terroriste».

Dans un communiqué publié par l'agence de presse islamique MINA, ils ont appelé les autorités à «prévenir ce genre d'actes terroristes et à assurer la sécurité tout comme les conditions nécessaires pour une vie pacifique et digne sur l'ensemble du territoire de la Bosnie».

Depuis la fin de la guerre intercommunautaire de 1992-95, la Bosnie est formée de deux entités, l'une serbe et l'autre croato-musulmane, unies par de faibles institutions centrales.

Même si le conflit a pris fin il y a treize ans, des tensions subsistent entre les principales communautés du pays -- musulmane, serbe et croate --, qui se sont fait la guerre.

Sur les 3,8 millions d'habitants de cette ex-république yougoslave, environ 40% sont Musulmans, 31% Serbes chrétiens orthodoxes et 10% Croates chrétiens catholiques.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer