(Washington) Trois juges de la Cour suprême des États-Unis ont tenté mercredi d’apaiser les polémiques autour du port du masque au sein de la vénérable institution, dans de rares communiqués illustrant l’ampleur prise par ce « maskgate ».

Publié le 19 janvier
Agence France-Presse

Depuis la semaine dernière, le conservateur Neil Gorsuch est le seul des neuf magistrats de la Cour à ne pas couvrir son visage lors des audiences malgré la résurgence des contaminations à la COVID-19 à Washington, sous l’effet du variant Omicron.

À l’inverse, sa collègue progressiste Sonia Sotomayor, qui souffre de diabète et est donc plus vulnérable au virus, n’a jamais quitté le masque et, depuis la rentrée de janvier, participe aux débats par lien audio, depuis son bureau.

Mardi, la radio publique NPR, citant des sources anonymes, a assuré que le juge en chef de la haute cour John Roberts avait, par considération pour sa consœur, demandé à tous les magistrats de porter un masque et que Neil Gorsuch avait refusé.

Information de NPR démentie

Ce dernier, nommé à ce poste par Donald Trump, avait ensuite été étrillé sur Twitter.

Mercredi, les trois magistrats ont toutefois démenti ces affirmations : « Les articles selon lesquels la juge Sotomayor a demandé au juge Gorsuch de porter un masque nous ont surpris. Ils sont faux », ont d’abord écrit les deux concernés.  

PHOTO J. SCOTT APPLEWHITE, ASSOCIATED PRESS

Les juges Sonia Sotomayor et Neil Gorsuch posant pour une photo officielle de la Cour Suprême des États-Unis, le 1er juin 2017 à Washington.

« Même s’il nous arrive d’être en désaccord sur des questions de droit, nous sommes des collègues chaleureux et des amis », ont-ils ajouté.

Peu après, le juge Roberts a enfoncé le clou :

Je n’ai jamais demandé au juge Gorsuch ni à aucun autre magistrat de porter un masque lors des audiences

Le juge en chef de la Cour suprême John Roberts

Le juge Roberts a indiqué qu’il ne s’exprimerait pas davantage sur la question.

Les neuf sages du temple du droit américain ont reçu trois doses de vaccin et sont régulièrement testés. Après des mois de télétravail, ils siègent depuis octobre devant un public réduit à la portion congrue. À l’automne, peu d’entre eux avaient un masque, mais tous, sauf Neil Gorsuch, ont repris l’habitude d’en porter.

Le port du masque est un marqueur politique très fort aux États-Unis, où l’obligation de se couvrir le visage, en vigueur dans certains endroits, est considérée comme une entorse aux libertés individuelles par une grande partie de la droite.

Les juges de la Cour suprême aiment à répéter qu’ils se tiennent au-dessus de la mêlée politique et insistent sur la collégialité de leurs travaux. Ils ont toutefois de plus en plus de difficultés à masquer les profonds différends entre la solide majorité conservatrice (six juges) et la minorité de gauche (trois).