(Washington) Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken se rendra mardi en Ukraine afin d’afficher le soutien des États-Unis à Kiev, sur fond de craintes d’une invasion par la Russie, a annoncé le département d’État dans un communiqué.

Publié le 18 janvier
Agence France-Presse

Le secrétaire d’État, qui rencontrera à Kiev le président Volodymyr Zelensky, « renforcera l’engagement des États-Unis envers la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine », a affirmé le porte-parole du département d’État Ned Price.

Antony Blinken se déplacera également jeudi à Berlin pour des discussions avec le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne sur le dossier ukrainien, poursuit le communiqué.

Les quatre puissances transatlantiques échangeront sur « les efforts conjoints pour dissuader une agression russe plus poussée envers l’Ukraine, y compris la disposition des alliés et partenaires à imposer des conséquences massives et d’importants coûts économiques à la Russie », a déclaré Ned Price.

La tournée d’Antony Blinken « fait suite à une vaste opération diplomatique avec nos alliés et partenaires européens sur une approche unie pour répondre à la menace que la Russie pose à l’Ukraine, et nos efforts conjoints pour l’encourager à choisir la voie diplomatique et une désescalade, dans l’intérêt de la sécurité et de la stabilité », a ajouté le porte-parole.

Son déplacement intervient après les visites à Moscou et à Kiev de la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock dans le but de servir de médiateur dans la crise entre les deux pays.