(Londres) Le président américain, Donald Trump, est entré dans une colère noire après un coup de fil avec le premier ministre britannique, Boris Johnson, concernant la décision du Royaume-Uni d’accorder au fabriquant chinois Huawei un rôle dans le déploiement de la 5G, révèle jeudi le quotidien anglais Financial Times.  

Agence France-Presse

D’après le quotidien économique, les deux dirigeants se sont entretenus la semaine dernière.  

« Apoplectique »

Selon une personne informée du contenu de l’appel, Donald Trump s’est retrouvé dans un état « apoplectique » face à son homologue britannique, « lui exprimant son point de vue en des termes furieux », indique le journal. Un deuxième témoin confirme un échange « très difficile ».  

Le gouvernement britannique a donné fin janvier son feu vert à une participation limitée au réseau 5G de l’équipementier de télécoms chinois Huawei, tout en le jugeant « à risque », sous une forme préservant, selon lui, la sécurité nationale, faisant ainsi fi des pressions de son allié américain.  

En visite à Londres au lendemain de ce feu vert, le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, avait dénoncé le « risque réel » que cela faisait selon lui encourir, qualifiant le géant des télécoms d’« extension du Parti communiste chinois », qui serait « soumise à l’obligation légale de (lui) remettre des informations ».  

Cette friction tombe mal alors que le Royaume-Uni, qui a quitté l’Union européenne au 31 janvier, doit redéfinir ses relations commerciales avec ses partenaires, à commencer par Washington.

Contacté à ce sujet par l’AFP, Downing Street n’a pour l’instant pas répondu.