(Washington) Donald Trump a promulgué jeudi, quelques heures après son adoption par le Congrés américain, une loi budgétaire permettant de repousser à après l’élection présidentielle la menace d’un « shutdown », cette mise à l’arrêt du gouvernement fédéral par manque de financement de l’État.

Agence France-Presse

Le Sénat a largement adopté mercredi (84 votes contre 10) un texte soutenu par les deux camps, après l’accord passé la semaine dernière entre les démocrates, les républicains du Sénat et la Maison-Blanche.

Ce texte, déjà adopté par la Chambre des représentants, à majorité démocrate, a donc franchi mercredi l’étape du Sénat, contrôlé par les républicains.

Le président Donald Trump a ensuite promulgué ce texte dans la nuit, a annoncé la Maison-Blanche.

L’année fiscale 2021 commençant techniquement ce jeudi 1er octobre, le président devait signer le texte avant 23 h 59 mercredi pour éviter le « shutdown ». Il ne l’a finalement fait que peu après cette heure limite, une fois de retour d’un évènement de campagne, mais aucune administration ne devrait être affectée par ce bref délai.

Cette nouvelle loi prévoit le financement du gouvernement fédéral jusqu’au 11 décembre, après l’élection présidentielle du 3 novembre.