Délits liés à la drogue: Holder propose des peines réduites

Eric Holder, ministre américain de la Justice... (Photo archives Reuters)

Agrandir

Eric Holder, ministre américain de la Justice

Photo archives Reuters

Agence France-Presse
Washington

Le ministre américain de la Justice Eric Holder a affirmé jeudi qu'il approuvait une réduction des peines pour les délits mineurs liés à la drogue, pour se concentrer sur les plus graves et désengorger les prisons.

Le ministre, auditionné devant une commission chargée de recommander les lignes directrices en matière de peines, a estimé que cette proposition permettrait «de concentrer nos ressources limitées sur les menaces les plus graves contre la sécurité publique».

La «US Sentencing Commission» propose de réduire de deux crans les peines applicables à une quantité donnée de drogue faisant l'objet d'un trafic. Cela affecterait 70% des trafiquants condamnés.

Elle réduirait de 11 mois la peine moyenne, soit 18%, selon la Commission, et viderait en cinq ans les prisons de 6550 détenus.

«Alors que les États-Unis abritent 5% de la population mondiale, presque un quart des détenus du monde sont dans nos prisons», a indiqué le ministre.

«Un enfant américain sur 28 a en ce moment un parent derrière les barreaux», a-t-il poursuivi, précisant que «prisons d'État et fédérales ont coûté 80 milliards de dollars pour la seule année 2010».

Sur les 216 000 détenus actuellement emprisonnés dans des prisons fédérales, presque la moitié sont des détenus condamnés pour des crimes et délits liés à la drogue.

«Cette concentration sur l'incarcération n'est pas simplement insoutenable d'un point de vue financier, elle va de pair avec des coûts humains impossibles à calculer», a ajouté le ministre.

Cette proposition de réduction des peines devrait faire l'objet d'un vote en avril. Elle intervient alors que le ministère de la Justice a lancé l'été dernier une initiative, baptisée «Smart on Crime», pour recommander les lourdes peines au trafic à haut niveau et avec violences.

La législation en matière de cannabis est également en train de rapidement changer aux États-Unis où, s'il reste une drogue illégale pour les autorités fédérales, il peut être légalement acheté dans 21 États à des fins médicales, et même dans deux États, Colorado et État de Washington, à des fins récréatives.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer