Voix d'outre-tombe sur Twitter

La photo du compte Twitter de Bill Comeans,... (Photo tirée de Twitter)

Agrandir

La photo du compte Twitter de Bill Comeans, mort en 1980.

Photo tirée de Twitter

En janvier 1980, Bill Comeans, 14 ans, a été tué près de chez lui, à Columbus, en Ohio. Il a été étranglé avec son foulard et abandonné dans un fossé. Le meurtre n'a jamais été résolu. Et voilà que 34 ans plus tard, Bill réapparaît...

On le voit sur «la chaise berçante que... (Photo tirée de Twitter) - image 1.0

Agrandir

On le voit sur «la chaise berçante que ma soeur possède aujourd'hui», tel qu'on peut le lire sur son compte fictif.

Photo tirée de Twitter

«Je suis mort seul, dans un fossé couvert de neige. Il faisait sombre et froid. Je n'avais aucune idée à quel point une personne pouvait être horrible, et méchante. Jusqu'à ce que tu m'assassines.»

Ces propos coup de poing ont été publiés récemment sur le compte Twitter de Bill Comeans... assassiné près de sa résidence il y a 34 ans.

Derrière ce tweet, il y a Kathleen et Bob Comeans, la soeur et le frère de Bill. Kathleen avait 9 ans au moment du drame. Ce soir-là, elle a attendu, en vain, que son grand frère passe la chercher chez des amis. Il a rencontré la mort en chemin. Depuis, elle multiplie les actions pour élucider le crime.

Raviver les souvenirs

Twitter est sa plus récente tentative de rappeler au public l'histoire de son frère, et d'amener des langues à se délier.

La création d'un profil au nom de Bill, «c'est l'idée de ma soeur, mais je la soutiens entièrement», explique son grand frère Bob, qui vit maintenant dans la région d'Atlanta. «J'écris autant de messages qu'elle. Un jour, en les lisant, quelqu'un se souviendra peut-être d'un détail important...»

Au travers de centaines de messages très personnels publiés depuis le début du mois de janvier, c'est comme si Bill parlait d'outre-tombe: «J'aimais mon foulard. Il était chaud, parfait, jusqu'à ce qu'il soit noué autour de mon cou. Ensuite, ce fut froid, très vite.»

Lorsqu'il évoque l'écriture de ce message, la voix de Bob se voile: «C'est ce qui m'est le plus difficile à écrire; dire à sa place comment il s'est senti ce soir-là.»

Depuis l'ouverture du compte @BillComeans, le 7 janvier, Kathleen et Bob ont donc ravivé l'intérêt pour ce meurtre non résolu. Des milliers d'internautes témoignent publiquement de leur soutien. Seules quelques personnes se disent choquées par le «retour» de Bill.

«Quand il a été tué, l'histoire a fait la première page du journal local. Le lendemain, ce journal était aux poubelles. Avec les réseaux sociaux, aujourd'hui, ces histoires ont une vie plus longue. On peut lire encore et encore sur un sujet», constate Bob.

Sa soeur et lui publient aussi régulièrement des anecdotes plus légères et des photos de famille à travers le compte @BillComeans.

Le dossier est toujours actif. Même que les autorités y affecteront cette semaine un nouvel enquêteur. Le cas est complexe, puisque Bill a été menacé plusieurs fois au cours des semaines précédant le meurtre. Tout pointe vers un acte prémédité.

D'où ce message sans équivoque au nom de Bill, publié le 14 janvier: «À mon tueur inconnu: si tu es mort, on t'a peut-être pardonné. Si tu es en vie, peut-être te confesseras-tu. Je n'étais pas ton ennemi, et tu n'es pas le mien.»

+++

Trois tweets de @BillComeans

7 janvier 2013

«Il y a 34 ans aujourd'hui, on m'assassinait. J'aurai toujours 14 ans. Ma famille cherche toujours mon assassin.»

20 janvier 2013

«Mon frère doit visiter deux endroits lorsqu'il rentre à la maison. La scène de crime, et le cimetière, où je me trouve avec maman et papa. Regard sur le passé.»

28 janvier 2013

«Je ne laisserai pas ma vie être définie uniquement par ma mort. J'ai trop de belles histoires à raconter, et nous venons à peine de nous rencontrer.»

+++

Bill Comeans en chiffres:

7 : Date du meurtre de Bill Comeans, en janvier 1980.

3100 : Nombre d'abonnés au compte Twitter @BillComeans.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer