Source ID:; App Source:

Un pasteur américain prône l'extermination des gais

Une association locale qui milite contre l'incitation à... (Photo: Ulises Rodriguez, Reuters)

Agrandir

Une association locale qui milite contre l'incitation à la haine a lancé une campagne sur les réseaux sociaux et organise une manifestation dimanche devant son église. «Nous devons remplir la rue, en face de l'église, de gens qui ont du bon sens pour dire au monde que la haine n'est pas bienvenue dans notre communauté», dit le message des «Citoyens de la vallée de Catawba contre la haine», diffusé sur Facebook.

Photo: Ulises Rodriguez, Reuters

Agence France-Presse
Washington

Un pasteur américain suscitait l'indignation sur l'internet mardi après son appel à rassembler les homosexuels, à les enfermer derrière une clôture électrique comme du bétail en attendant qu'ils meurent.

Le révérend Charles Worley a tenu ces propos le 13 mai dans son église baptiste de Maiden, une petite ville de Caroline du Nord, État qui a interdit ce mois-ci par référendum le mariage homosexuel.

Devant ses fidèles, il avait déclaré: «Construisez une grande clôture (...), mettez toutes les lesbiennes à l'intérieur, volez au-dessus et envoyez de la nourriture. Faites la même chose avec les homosexuels et assurez-vous que la barrière soit électrifiée, pour ne pas qu'ils puissent en sortir... et dans quelques années ils mourront (...) ils ne peuvent pas se reproduire», montre une vidéo sur YouTube.

Une association locale qui milite contre l'incitation à la haine a lancé une campagne sur les réseaux sociaux et organise une manifestation dimanche devant son église.

«Nous devons remplir la rue, en face de l'église, de gens qui ont du bon sens pour dire au monde que la haine n'est pas bienvenue dans notre communauté», dit le message des «Citoyens de la vallée de Catawba contre la haine», diffusé sur Facebook.



Le pasteur, qui n'a pas réagi au tollé qu'il a provoqué, avait aussi déclaré qu'il ne voterait pas «pour un tueur de bébés et un amoureux des homosexuels», une référence implicite à Barack Obama, partisan de l'avortement et, depuis ce mois-ci, du mariage entre personnes du même sexe.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer