Des avions américains ont bombardé et détruit un petit drone utilisé par le groupe armé État islamique (EI) en Irak, alors qu'il se trouvait au sol dans un véhicule, selon des responsables américains.

AGENCE FRANCE-PRESSE

C'est la première fois que la coalition s'attaque à un drone du groupe EI, a-t-on précisé de même source.

La frappe aérienne a été menée mardi près de la ville de Falloujah, à l'ouest de Bagdad et a détruit un drone et un véhicule du groupe EI, selon un communiqué du commandement américain dirigeant les frappes (CJTF).

Le drone, utilisé pour la surveillance du champ de bataille, était «de petite taille», et n'était pas semblable aux drones américains capable de voler à haute altitude ou de lancer des missiles, ont ajouté des responsables militaires américains.

Le drone a été pris pour cible après un court vol, alors qu'il avait été mis dans un véhicule selon ces responsables.

Les États-Unis utilisent eux-mêmes beaucoup les drones en Irak et en Syrie, pour attaquer des cibles ou renseigner sur les mouvements des djihadistes sur le terrain.

Le régime syrien a indiqué mardi qu'il avait abattu un drone américain dans la région côtière de Lattaquié (nord-ouest), les Américains reconnaissant pour leur part avoir perdu le contact avec un de ces appareils.

Parmi les dix autres frappes menées sur les dernières 24 heures par la coalition, cinq ont visé les environs de la ville de Ramadi en Irak, ciblant notamment une position de sniper, deux ponts, et une excavatrice, selon le communiqué du commandement militaire américain.