Source ID:; App Source:

Sandy: des pannes au Québec et en Ontario

Un arbre a été déraciné dans le centre-ville... (Photo: PC)

Agrandir

Un arbre a été déraciné dans le centre-ville de Toronto.

Photo: PC

Dossiers >

La tempête Sandy

International

La tempête Sandy

La côte est américaine a été frappée de plein fouet par l'ouragan Sandy, rétrogradée depuis au rang de tempête tropicale. Sandy qui doit rencontrer, mercredi, une tempête hivernale précoce venant de l'ouest et des rafales de vent arctique pourrait donner naissance le jour de l'Halloween à une supertempête que les météorologues et les médias ont baptisée «Frankenstorm». »

La Presse Canadienne
Montréal

La méga-tempête tropicale Sandy qui s'est abattue sur des secteurs du centre et de l'est du Canada, déferlant d'imposantes rafales de ventes et de fortes pluies, avait commencé à s'épuiser mardi, bien que ses répercussions se feront sentir pendant encore quelques jours.

Des vents forts, atteignant les 75 km/h dans la région de Montréal et de 75 à 90 km/h dans celles de Trois-Rivières et Québec, ont balayé l'ouest du Québec, provoquant de nombreuses pannes de courant. Peu après 19 heures, mardi, 6300 clients étaient toujours privés d'électricité, principalement dans les régions des Laurentides (3000 clients) et de Lanaudière (1500 clients).

Au plus fort de l'événement, dans la nuit de lundi à mardi, Hydro-Québec faisait état de quelque 50 000 clients sans électricité.

Dans son plus récent bilan, Hydro-Québec précise que les pannes ont été essentiellement provoquées par les forts vents qui occasionnent des bris sur ses équipements aériens. À certains endroits, des travaux d'émondage sont requis avant de pouvoir réalimenter les clients.

Hydro-Québec a déployé une centaine d'équipes sur le terrain afin de remédier à la situation, et prévoit que l'ensemble de la clientèle touchée recouvra l'électricité d'ici la fin de la soirée et cette nuit.

Par ailleurs, des avertissements d'onde de tempête étaient toujours en vigueur en fin d'après-midi pour la région de Gaspé et Percé. Environnement Canada faisait était d'un risque de déferlement de vagues le long du Saint-Laurent pour cette région ainsi que pour celle de Sept-Îles - Port-Cartier sur la Côte-Nord.

La plupart des régions ont cependant été épargnées par les pluies abondantes, sauf celle de Charlevoix, où plus de 40 millimètres de pluie ont été enregistrés.

En Ontario, les régions du sud et de l'est de la province ont également été affectées par les vents violents. On estime qu'environ 150 000 personnes ont été privées d'électricité.

On déplore par ailleurs une perte de vie alors qu'une femme a été frappée par un panneau emporté par le vent, à Toronto, lundi soir. Des vents d'environ 65 km/h emportaient des débris dans une aire de stationnement de l'ouest de la ville où la victime marchait.

D'importantes précipitations étaient également attendues dans les provinces maritimes.

Du côté des transports aériens, les liaisons vers Toronto ont été rétablies mais la plupart des vols vers les villes du nord-est des États-Unis, notamment New York et Washington, ont été annulés.

Quant au service de traversier Matane - Baie-Comeau, qui avait été interrompu lundi, il a pu reprendre mardi.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer