L'université MacEwen à Edmonton s'inquiète de la disparition de l'un de ses étudiants qui participait à un voyage universitaire à Nice en compagnie de quatre autres confrères et un employé de son école d'administration.

Mis à jour le 15 juill. 2016
Hugo de Grandpré LA PRESSE

Misha Bazelevskyy, 22 ans, est un étudiant étranger originaire de l'Ukraine qui s'est rendu avec un collègue de classe pour voir les feux d'artifice sur la Promenade des Anglais jeudi soir. Ils étaient présents lorsque Mohamed Lahouaiej Bouhlel a foncé sur la foule dans un camion et multiplié les morts sur sa route.

«À ce stade-ci, tout ce qu'on sait de manière certaine est que Misha est introuvable», a déclaré le vice-recteur de l'Université, John Corlett.

M. Bazelevskyy voyageait sur un passeport ukrainien. Il a un statut de résident permanent au Canada. Les autorités canadiennes maintiennent que le bilan des morts et des blessés n'inclut toujours aucun Canadien.

M. Corlett a dit garder contact avec sa famille en Ukraine, et les services consulaires du pays seraient à pied d'oeuvre en France pour tenter de localiser le jeune homme, qui aurait aussi de la famille à Edmonton.

Le recteur, David Atkinson, l'a décrit comme un membre actif de la communauté, un étudiant en quatrième année en commerce qui fait partie de l'équipe de golf universitaire.

Il participait à un programme d'été d'entrepreneuriat de l'Académie européenne de l'innovation (European Innovation Academy).