Il y avait une petite énigme Sarkozy. Tombé au plus bas dans les sondages de popularité - certains lui donnaient 26% d'opinions favorables -, le président continuait de faire bonne figure dans les projections concernant la présidentielle de mai 2012.

Louis-Bernard Robitaille, collaboration spéciale LA PRESSE

Or, un nouveau sondage de la Sofres pour le Nouvel Observateur lui donne maintenant 38% contre 62% pour le socialiste Dominique Strauss-Kahn!

Il serait largement battu, également, par Martine Aubry ou François Hollande (45-55%) et par Ségolène Royal (48-52%).