Beryl est redevenue samedi une tempête tropicale, mais on prévoit qu'elle laissera de fortes averses dans son sillage lorsqu'elle atteindra les Petites Antilles d'ici la fin du week-end.

Danica Coto ASSOCIATED PRESS

Une alerte de tempête tropicale a été lancée à la Guadeloupe et à la Dominique. Ce dernier pays récupère toujours après avoir été frappé durement par la tempête de catégorie 5 Maria en septembre. Selon les services météorologiques de la Dominique, les conditions devraient commencer à se détériorer samedi soir. Ils annoncent au moins 10 cm de pluie. La tempête Beryl devrait toucher l'île dans la nuit de dimanche.

Les autorités françaises à la Guadeloupe ont conseillé à la population de se préparer en vue d'affronter des vents de 85 km/h et des vagues pouvant atteindre trois mètres.

Un avis de tempête tropicale a aussi été lancé pour la Martinique, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, St. Maarteen, la Barbade, Ste-Lucie, Saba et St-Eustache.

L'état d'urgence a été déclaré à Porto-Rico, là où Maria avait causé des dégâts évalués à plus de 100 milliards.

Beryl était devenu vendredi le premier ouragan de la saison dans l'Atlantique, mais il a été rétrogradé samedi au rang de tempête tropicale. Selon le Centre national des ouragans des États-Unis, les vents de Beryl peuvent atteindre les 85 km/h, samedi soir. L'oeil de la tempête est situé à 885 km à l'est-sud-est des Petites Antilles et se déplace à la vitesse de 28 km/h.