(Jakarta) Des quartiers entiers de la capitale indonésienne Jakarta et des dizaines de routes principales ont été inondées samedi après des pluies torrentielles survenues pendant la nuit, entrainant également l’évacuation de plus de 1300 habitants dans des abris temporaires.

Agence France-Presse

Dans certaines parties de cette ville d’Asie du Sud-Est, le niveau de l’eau atteignait entre 1,2 et 2,7 mètres.  

Sur certaines images, on pouvait voir des sauveteurs venir en aide aux personnes âgées et aux enfants dans des maisons des quartiers sud et est de la ville, particulièrement touchés. Des voitures étaient également submergées dans des rues engorgées d’eau.

PHOTO AJENG DINAR ULFIANA, REUTERS

Des pompiers évacuent des résidants à l'aide d'un canot de sauvetage.

Le porte-parole de l’agence nationale des secours, Yusuf Latif, a déclaré que les inondations avaient été provoquées par des pluies torrentielles.

« Il pleut depuis hier soir et de façon particulièrement intense en raison des conditions climatiques extrêmes à Jakarta », a déclaré M. Latif à l’AFP.

« Notre priorité, c’est de nous occuper des enfants, des bébés et des personnes âgées », a-t-il dit, précisant que pour l’instant aucune victime n’avait été signalée.

Mégalopole d’environ 30 millions d’habitants, Jakarta est régulièrement victime d’inondations pendant la saison des pluies.

PHOTO TATAN SYUFLANA, ASSOCIATED PRESS

L’année dernière, la ville avait connu l’une des inondations les plus meurtrières depuis des années, avec des averses ayant également entrainé des glissements de terrain.

Au moins 67 personnes avaient alors trouvé la mort à Jakarta et dans les villes avoisinantes, les eaux des crues atteignant parfois le deuxième étage de certains bâtiments après le débordement des rivières.