Douze cadavres ont été retrouvés durant le week-end à Manzanillo, un port de l'ouest du Mexique fréquenté par de nombreux touristes américains, ont annoncé dimanche les autorités locales.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Tôt samedi matin, sept cadavres mutilés avaient été découverts à l'intérieur d'un taxi abandonné sur une route reliant Manzanillo, dans l'État de Colima, à Cihuatlan, dans celui de Jalisco.

Les cadavres «ont apparemment été décapités» et «l'un d'eux est celui d'une femme», a dit à l'AFP Carlos Heredia, le chef de la police municipale de Manzanillo, selon lequel un message signé du puissant Cartel Jalisco Nouvelle Génération a été laissé sur une des vitres du véhicule.

Dimanche, les cadavres à demi dénudés de cinq autres personnes ont été retrouvés entre des arbustes sur un terrain forestier, a précisé à l'AFP un responsable de la police municipale. «Ils ont été déposés là après avoir été torturés», a-t-il ajouté, indiquant que la signature du cartel Jalisco Nouvelle Génération a une nouvelle fois été retrouvée sur place.

D'après la police locale, ces six derniers mois le nombre des assassinats dans le cadre de règlements de comptes internes à cette organisation criminelle, qui a par ailleurs été à l'origine d'attaques spectaculaires contre les forces fédérales, a sensiblement augmenté.

Les 16 et 17 janvier, six personnes ont ainsi été tuées par balle en trois endroits distincts à Manzanillo, des crimes dont les autorités pensent qu'ils ont quelque chose à voir avec le Cartel Jalisco Nouvelle Génération.

Ce cartel, dirigé par Nemesio Oseguera, alias «El Mencho', serait parvenu à amasser quelque 50 millions de dollars, selon les estimations du gouvernement mexicain.