Des Vénézuéliens ont envahi les rues de plusieurs villes du pays, samedi, afin de dénoncer la peine imposée plus tôt ce mois-ci au leader de l'opposition Leopoldo Lopez.

Publié le 19 sept. 2015
ASSOCIATED PRESS

Vêtus de blanc et brandissant des drapeaux, les détracteurs du gouvernement socialiste du Venezuela ont exprimé leur soutien à M. Lopez, qui a été condamné à 13 ans de prison le 10 septembre pour son rôle de leader dans les manifestations monstres et parfois violentes qui ont secoué le pays en 2014.

La dernière fois que les partisans de Leopoldo Lopez avaient manifesté remonte à mai, lorsque le politicien incarcéré avait amorcé une grève de la faim afin de forcer les autorités à établir une date pour les prochaines élections législatives.

Le scrutin a depuis été fixé au 6 décembre et le parti de l'opposition est présenté comme étant le favori de la course par les sondages.

Aucun rassemblement organisé cette année n'a égalé l'ampleur du mouvement de contestation de 2014.