La candidature du président de la Bolivie Evo Morales pour un troisième mandat consécutif est maintenant officielle.

ASSOCIATED PRESS

Le conseil électoral de la Bolivie a annoncé lundi que le nom du premier président autochtone de l'histoire du pays figurera sur le bulletin de vote du scrutin qui se déroulera le 12 octobre.

L'homme de 54 ans est déjà largement favori pour l'emporter.

La nouvelle constitution du pays, ratifié en 2009, limite le nombre de mandats présidentiels à deux, mais la Cour suprême a indiqué, l'an dernier, que le premier mandat de M. Morales, entre 2006 et 2009, ne comptait pas.

Le principal candidat de l'opposition est actuellement le magnat du ciment, Samuel Doria Medina, qui n'a jamais pu obtenir plus de 10 pour cent des suffrages exprimés lors des trois dernières élections présidentielles.