Source ID:; App Source:

Brésil: violentes manifs contre la hausse des prix des transports

De violentes manifestations contre la hausse du prix... (PHOTO NELSON ALMEIDA, AFP)

Agrandir

De violentes manifestations contre la hausse du prix des transports publics ont eu lieu jeudi soir dans plusieurs villes du Brésil, les plus graves à São Paulo.

PHOTO NELSON ALMEIDA, AFP

Agence France-Presse
SAO PAULO

De violentes manifestations contre la hausse du prix des transports publics ont eu lieu jeudi soir dans plusieurs villes du Brésil, les plus graves à São Paulo où 50 personnes ont été blessées et 15 interpellées après des affrontements avec la police.

À São Paulo, 2000 manifestants selon la police (et 6000 selon les organisateurs) ont bloqué la circulation dans plusieurs quartiers de la ville et sur la principale avenue, la Paulista.

Certains d'entre eux ont détruit des arrêts d'autobus, ont cassé des vitres de stations de métro et mis le feu à des poubelles pour protester contre la hausse de 7% des tickets d'autobus, métro et train de 3 à 3,2 réais (de 1,5 à 1,6 dollar).

Dans cette ville de 11 millions d'habitants intra-muros, la manifestation s'est soldée par 50 blessés. La plupart des 15 personnes qui avaient été placées en garde à vue ont été relâchées vendredi matin, selon la presse locale.

Les manifestants prévoient de nouvelles actions.

D'autres villes comme Rio de Janeiro (sud-est), Goiania (centre) et Natal (nord-est) ont été le théâtre de protestations également contre la hausse des prix du transport et pour une amélioration de ce service, mais de moindre intensité. À Rio, deux personnes ont été blessées.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer