Source ID:; App Source:

Huit cadavres découverts à la frontière entre Mexique et Guatemala

Les cadavres de huit hommes, portant des marques de torture, ont été découverts... (Photo: AP)

Agrandir

Photo: AP

Agence France-Presse
TUXTLÀ GUTIERREZ

Les cadavres de huit hommes, portant des marques de torture, ont été découverts mardi dans la ville mexicaine de Tuxtla Chico (sud), à la frontière du Guatemala, selon les autorités judiciaires locales.

Les corps étaient enveloppés dans des sacs en plastique. Trois d'entre eux étaient pieds et poings liés et avaient reçu le coup de grâce en plein front, a indiqué un collaborateur du procureur de l'État de Chiapas (sud-est). La guerre des cartels de la drogue a fait plus de 5 300 morts au Mexique depuis le début de l'année. Le gouvernement du président Felipe Calderon, entré en fonction à la fin de 2006, a déployé plus de 36 000 policiers et militaires sur l'ensemble du territoire contre les trafiquants.

Les cartels se battent surtout dans le nord du pays, couloir de transit pour la cocaïne d'Amérique latine vers les États-Unis, premier client mondial. Leur rivalité s'exerce évidemment aussi à la frontière sud, car la totalité de la production mondiale de cocaïne, 950 tonnes annuelles, provient d'Amérique latine.

Elle s'étend également à l'ensemble du pays, maintenant que le Mexique, pays autrefois exclusivement «passeur» de drogue, devient également consommateur.

Ainsi, les corps décapités de huit militaires et d'un avocat ont été découverts dimanche à Chilpancingo, dans le sud-ouest, près de la célèbre station balnéaire d'Acapulco. Les sites touristiques sont devenus des centres importants de consommation de drogues, et la décapitation est un «message» communément utilisé par les cartels.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer