Connu pour son amour du ballon rond, le président bolivien Evo Morales est devenu le 18 mai le premier chef d'État en exercice à signer un contrat professionnel avec un club de soccer de première division. À 54 ans, M. Morales devient un nouveau membre des Sport Boys Warnes de Santa Cruz de la Sierra.

Publié le 20 mai 2014
LA PRESSE

Le club à la recrue présidentielle a déclaré au quotidien britannique The Independent que compte tenu de son autre occupation (rien de moins que diriger un pays), Evo Morales ne pourrait disputer toutes les rencontres.

Il est prévu que le leader de la gauche latino-américaine joue une vingtaine de minutes lors des matchs auxquels il aura décidé de prendre part.

Le chef de file du Mouvement vers le socialisme (MAS) touchera le salaire minimum pour ses exploits sur les pelouses, soit environ 319 $ par match.

À lire sur courrierinternational.com et independent.co.uk