Ingrid Loyau-Kennett, mère de famille de 48 ans, est devenue une héroïne en s'interposant devant les deux hommes soupçonnés d'avoir assassiné un soldat britannique à Londres, mercredi.

LA PRESSE

La femme d'origine française était dans un autobus lorsqu'elle a aperçu le corps du soldat étendu sur la rue. Elle s'est immédiatement portée à son secours, mais il était trop tard. C'est là qu'un des suspects s'est approché, couteau et pistolet dans les mains. Une brève discussion s'en est suivi.

Un récit à lire sur lefigaro.fr