Avec 65 milliards d'euros (84 milliards de dollars) dans leurs coffres, les différentes mafias italiennes sont devenues la banque principale d'une Italie en pleine crise économique.

Publié le 11 janv. 2012
LA PRESSE

D'après l'association italienne SOS Impresa, la crise qui sévit en Italie (comme dans plusieurs pays européens) aura été très profitable pour la mafia italienne qui peut aujourd'hui compter sur des liquidités atteignant les 65 milliards d'euros, ce qui en fait la «banque» la plus fortunée du pays. Les petits commerçants sont de plus en plus nombreux à faire affaire avec des services financiers mafieux, contractant des prêts à des taux d'intérêt astronomiques. Selon le rapport annuel de l'organisation, 200 000 Italiens auraient emprunté à des usuriers. Une situation qui constitue une «urgence nationale», alerte SOS Impresa.

À lire sur lefigaro.fr