Le juge Jean-Louis Bruguière, spécialisé dans la lutte anti-terrorisme, se retrouve au coeur d'une controverse dans le dossier de l'attentat de Karachi qui a coûté la vie à 15 personnes.

CYBERPRESSE

Jean-Louis Bruguière qui a été chargé d'instruire l'enquête jusqu'en 2007, serait soupçonné par les familles des victimes d'avoir fait disparaître un rapport d'autopsie.

A lire sur le site Le Figaro