Source ID:; App Source:

Rue89.com

Il y a de moins en moins de moutarde dans la moutarde

Dans la vie, amis consommateurs, il faut savoir ce qu'on veut. Un steak relevé... (Photo: PC)

Agrandir

Photo: PC

Dans la vie, amis consommateurs, il faut savoir ce qu'on veut. Un steak relevé ou une voiture propre. Les agriculteurs des plaines du Canada, eux, ont choisi leur camp l'année dernière : ils ont boudé la culture des graines de moutarde (steak relevé) pour privilégier celle du colza ou du maïs (biocarburant).

Pourquoi ? Parce qu'ils pouvaient espérer de meilleurs débouchés avec les deux derniers, évidemment.

Or, le Canada est le premier exportateur mondial de moutarde. Celle-là même qui sert à faire de la moutarde de Dijon, oui oui. Confectionnée au Sénégal, au Maroc, en Russie ou en Bourgogne, pourquoi pas, puisque la recette n'est pas sujette à une appellation d'origine, mais à un procédé de fabrication, de meulage des graines en particulier.

>>À lire sur Rue89




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer