Source ID:; App Source:

Courrier international

Vers la disparition de la Corée du Sud ?

Avec le taux de fécondité le plus faible de la planète, le pays voit son avenir... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

Avec le taux de fécondité le plus faible de la planète, le pays voit son avenir très compromis. La priorité du gouvernement est désormais d'inciter la population à se reproduire.

Selon l'État de la population mondiale 2008, publié par le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), la Corée du Sud affiche le taux de fécondité le plus bas du monde, avec 1,2 enfant par femme, alors que la moyenne internationale est de 2,54. Chaque fois qu'il s'agit de pointer la baisse des naissances, la Corée est immanquablement citée.

Cette baisse y est en effet spectaculaire, au point que David Coleman, professeur à l'université d'Oxford, évoquant un «syndrome coréen», annonce que «la Corée du Sud sera le premier pays à disparaître de la planète» !

L'avertissement du Forum de l'avenir de l'ONU est tout aussi alarmant : «Avec un taux de fécondité de 1,1, chiffre du début 2006, la Corée du Sud ne compterait plus en 2305 que 20 000 hommes et 30 000 femmes.»

>>À lire sur le Courrier international




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer